Faire construire une maison est tributaire de nombreux paramètres, l’impact environnemental en fait désormais partie. Plusieurs options sont offertes, si l’on rénove, on peut marque son attachement à l’environnement en transformant sa maison traditionnelle en maison passive. Si on construit, l’éventail des possibles donne le tournis : maison bois, basse consommation avec matériaux écologique. La maison antipollution et économiquement rentable est accessible au plus grand nombre.

maison bois

L’époque n’est pas si loin où les défenseurs de l’habitat écologique étaient une poignée d’irréductibles défenseurs farouches de la Nature. Aujourd’hui, une famille avec enfants peut prétendre à ce « luxe » en choisissant de faire construire sa maison bois.

En profitant des éco-prêts accordés notamment avec le Plan Bâtiment du Grenelle de l’Environnement depuis décembre 2009, ce rêve d’habitat sain devient une réalité tangible. Il faut dire que le bois, matériaux noble par essence, offre une confort d’habitation hors du commun. Aujourd’hui, on cumule à ces qualités ancestrales des techniques de construction qui permettent en sus d’économiser sur les factures d’énergies, notamment de chauffage.

En faisant appel à de véritables ingénieurs de la construction, la maison est pensée au préalable avec soin : orientation, ensoleillement, climatologie sont étudiés pour intégrer l’habitat dans son environnement. Ce souci bioclimatique joint à une optique de basse consommation produit des maisons qui tendent à l’autonomie énergétique pour des investissements rentables rapidement.

Ainsi, l’isolation et les ouvertures recueillent un souci jusqu’alors négligé : triple vitrage, rupture de pont thermique, matériaux bio comme la laine de chanvre. Non seulement ce souci va dans le sens d’une maison de qualité supérieure mais augmentent aussi sensiblement le confort des habitants grâce au confort thermique du bois et de l’apport de chaleur solaire par les baies vitrées.

La maison bois basse consommation est pensée comme la maison du future, plus que de l’autonomie, elle prévoit la production d’énergie et fait confiance aux nouvelles technologies : panneaux photovoltaïques, géothermie, VMC double flux.

Habitation spacieuse et lumineuse, la maison bois est saine quand les matériaux ont été choisi pour leur faible impact environnemental : peinture, lasures, colles bios. Une maison saine et bien isolée est peu sensible au développement des moisissures, de l’humidité, donc rend presque nulle la pollution intérieure. Vivre et élever ses enfants dans un environnement de qualité est une gageure appréciable surtout lorsqu’elle s’inscrit dans le long terme.

S'inscrire à la newsletter

Restez informez, recevez les derniers billets directement dans votre boite mail.

Et abonnez-vous  à la chaîne YouTube :

 




Vérifiez votre boite mail et cliquez sur le lien, dans le mail que vous aurez reçu, pour confirmer l'inscription.

Pin It on Pinterest