Les produits d’entretien écologique nous sommes nombreux a commencé à les faire et à adorer ça. Mais au début on a besoin de quelques bases, on peut les trouver dans les livres mais aussi grâce à Bio Bulle qui organise des stages de fabrication de produits entretien écologique maison. Et attention chez Bio Bulle les produits sont vraiment naturels, bio et locaux ! Merci à Bio Bulle d’avoir répondu à mes questions que voici.

biobulle
Photo de Chloé Barry d’Is le Made

Marie-Luc et Christine pouvez-vous nous raconter la naissance de Bio Bulle?

Bio Bulle est né de la rencontre de Marie-Luc et Christine. Nous habitons toutes les 2 à Mauzens et Miremont et nous sommes croisées à divers reprises, notamment par l’école du village.

Marie-Luc fabriquait et commercialisait ses cosmétiques Sorcière Gentille depuis près de 10 ans et souhaitait ne plus travailler seule. Complémentaires l’une de l’autre, Marie-Luc pour la fabrication et Christine pour la gestion et le commerce, nous avons décidé de créer Bio Bulle en développant plus la partie produits d’entretien et savons, avec comme produit phare : la lessive de cendre. Nous tenons à fabriquer nos produits avec des ingrédients locaux bio, et surtout écologiques.

Durant la première année, nous avons aussi déclaré notre laboratoire et tous nos produits cosmétiques à l’AFSSAPS et aux centres antipoison, conformément à la réglementation française en vigueur, et notamment au code de la santé publique.

Pouvez-vous nous dire comment se passe un stage de produits d’entretien écologique ? Où se déroule-t-il ? Et comment peut-on s’inscrire ?

Nos stages se déroulent en général dans notre atelier à Mauzens et Miremont, mais Marie-Luc peut se déplacer, à la demande, auprès d’association ou de groupement de stagiaires.

Les produits fabriqués sont écologiques, et surtout peuvent être fait à la maison avec des ingrédients très facile à trouver.

Après une tisane offerte avec les plantes du jardin, petite balade dans ce jardin pour récolter les plantes nécessaires.

Les stagiaires fabriquent les produits d’entretien : lessive, crème à récurer, désinfectant, liquide vaisselle, produits pour les sols, encaustique pour les meubles, lave vitre, détartrant WC,…Marie-Luc s’adapte aux demandes.

Les produits fabriqués sont bien sûr écologiques, et réalisés à partir de matières premières bio.

Les stagiaires repartent avec les produits qu’ils ont fabriqué eux-mêmes durant la journée.

Le coût du stage de fabrication des produits d’entretien est de 75 €.

Pour les inscriptions, un versement d’arrhes de 10 € est demandé et envoyé à Bio Bulle – La Peyre 24260 Mauzens et Miremont. Pour plus de renseignement, n’hésitez pas à nous téléphoner au 05 53 05 74 3, ou à venir sur notre blog : http://biobulle.canalblog.com

bio bulle
Photo de Chloé Barry d’Is le Made

J’ai cru comprendre que l’écologie est un sujet qui vous tient à cœur depuis très longtemps ? Pouvez-vous nous dire comment cette prise de conscience est venue ?

L’écologie est le fondement de Bio Bulle. Ce n’est pas un hasard. Pour Marie-Luc l’écologie est « sa langue maternelle», comme disent ses amis. Christine l’a développé au gré de son parcours, notamment avec la naissance de ses enfants et son départ de Paris, pour une contrée plus proche de la nature. Le respect de l’environnement est incontournable pour chacune. Marie-Luc d’autant plus que tout est respect : de la plante qui pousse à l’individu qu’elle côtoie !

Notre entreprise est aussi citoyenne et participative. Crée à part égale entre nous, notre projet est de faire une SCOP, une entreprise éthique et solidaire. Solidaire pour les producteurs auprès de qui nous nous approvisionnons, éthique auprès des clients pour la qualité de nos produits.

Les choix de faire labelliser notre gamme par Nature et Progrès, d’avoir un compte bancaire à la NEF, d’avoir construit un local écologique (paille et terre) sont autant d’actes écologiques et éthique qui fait la force de Bio Bulle.

Sentez-vous que cette conscience devient plus collective ? Côtoyez-vous de plus en plus de personnes sensibles à ce problème ?

Crée depuis un an et demi, nous avons vu l’évolution de la prise de conscience des clients. Aujourd’hui, le combat contre l’huile de palme est bien amorcé, mais il reste la prise de conscience encore de l’abus de l’utilisation des plantes exotiques (beurre de Karité, huile de Coprah, huile essentielle du bout du monde…).
Le discours autour des différences de qualité et d’engagement sur les cahiers des charges des labels bio, surtout en cosmétique, commence à voir le jour…

Le public qui vient à notre rencontre est mieux informé, ce qui n’empêche pas de devoir encore et encore expliquer les méfaits de l’industrie (bio ou non, d’ailleurs), de la dérive des artisans sur l’utilisation non contrôlé de leur ingrédients.

Et surtout argumenter sur le fait que les produits écologiques sont proportionnellement moins cher !

Utiliser mieux, utiliser moins, recycler au maximum !

Pouvez-vous nous donner votre recette fétiche de produit d’entretien maison ? Le truc dont vous ne pourriez plus vous passer !

La lessive de cendre :

Remplissez à ¾ de cendres de bois un seau. Puis complétez avec de l’eau. Remuez avec un bâton, en prenant soin de retirer tous les charbons de bois qui remonte à la surface avec une passoire. Remuez tous les jours jusqu’à ce que le mélange devienne visqueux entre les doigts (un jour en été, 2 ou 3 jours en hiver).
Puis filtrez dans un linge plié en 4. Laissez décanter, si besoin, s’il reste des particules de cendres. Ne prendre que le dessus.

Cette recette, en détail, et de nombreuses autres sont répertoriées dans le livre écrit par Marie-Luc Sarazin : « Nettoyons vert », Anagramme éditions.

S'inscrire à la newsletter

Restez informez, recevez les derniers billets directement dans votre boite mail.

Et abonnez-vous  à la chaîne YouTube :

 




Vérifiez votre boite mail et cliquez sur le lien, dans le mail que vous aurez reçu, pour confirmer l'inscription.

Pin It on Pinterest