astuces pour une cuisine écologique

La cuisine, mon endroit préféré dans la maison, sans doute là que je passe le plus de temps après mon lit il faut l’avouer. Une grande partie de mon travail désormais se passe dans mon laboratoire culinaire. Mais la cuisine est un gros poste de dépense énergétique et de production de déchets. Comment minimiser ses impacts ?

Diminution des déchets

Je composte au maximum, il faut dire qu’on mange très végétal chez nous donc on rempli très vite notre poubelle à compost qui va aussitôt rejoindre l’un de nos 2 bacs à compost. Ensuite on fertilise le potager bio avec le compost obtenu, nous avons réduit d’environ 1/3 notre volume de déchets en compostant.

On fait une liste de courses. Ca parait fastidieux mais au final c’est économique. On prévoit les repas de la semaine, comme ça on évite de jeter inutilement des denrées alimentaires et quand on connait les volumes de nourriture jetée à cause de la date de péremption dépassée, ça fait mal au cœur. Alors on s’organise pour ne pas gaspiller.

J’achète en vrac quand c’est possible, sinon en gros sachets. En tout les cas pour le riz, les pâtes, les légumineuses c’est assez facile. Pour les légumes mon maraîcher bio a un sac de consigne pratique ! J’achète très peu de plats préparés, tout ou presque est fait maison chez nous. Ça nous évite aussi de manger des lasagnes au cheval :). Ça limite énormément les déchets, mais pas la vaisselles et l’huile de coude. 🙂

Diminution de la consommation d’énergie

Pensez à faire cuire sur les 2 étages du four en même temps. Bien sûr je vous épargne la vérification de la classe de votre électroménager car on n’a pas toujours les moyens de changer, surtout quand on a un équipement qui fonctionne.

Il existe des casseroles à cuisson basse température qui finisse de cuire les aliments doucement sur un feu minium, pratique mais cher à l’achat.
On pense à dégivrer son frigo et son congélo et de vérifier sa température, pas la pleine de le faire tourner à plein régime tout le temps.

Quels matériaux choisir

Chez moi j’ai privilégié le verre, l’inox et la fonte naturelle. J’ai une bouilloire sans plastique en verre, un cuit vapeur en inox des casseroles et poêles en fonte naturelle et inox. C’est résistant, increvable pour la fonte naturelle et très sain pour la cuisine.

Pour voir des exemples de jolies cuisines contemporaines je vous invite à aller voir Hygena je me prends à rêver à changer de cuisine, il faudra bien que ça arrive vu l’état de mes meubles d’une 20 aine d’années, vous pouvez aussi suivre le Twitter cuisine Hygéna

S'inscrire à la newsletter

Restez informez, recevez les derniers billets directement dans votre boite mail.

Et abonnez-vous  à la chaîne YouTube :

 




Vérifiez votre boite mail et cliquez sur le lien, dans le mail que vous aurez reçu, pour confirmer l'inscription.

Pin It on Pinterest