crédit photo Bel’M

Dans nos recherches pour optimiser notre maison en terme de consommation énergétique nous avions fait faire un test de Blower-door ou test d’infiltrométrie (cela permet de savoir si l’air s’échappe et par où il faut commencer les travaux de rénovation énergétique), test au demeurant très intéressant mais qui ne nous avait pas fait prendre conscience que notre porte d’entrée pouvait elle aussi être un gouffre énergétique.

Quand nous avons fait changer nos fenêtres il nous est apparu beaucoup plus clairement que la porte d’entrée laissait passer énormément d’air froid. En passant la main tout autour de la porte on sentait les courants d’air froid.

Nous nous sommes donc mis à la recherche de fabricants de porte d’entrée sur mesure. Nous souhaitions également profiter des mesures de soutien en matière de transition énergétique permettant de bénéficier de 30% de crédit d’impôt sur les travaux d’isolation. C’était donc le bon moment. Nous avons opté pour un modèle équipé d’une vitre qui laisse la lumière pénétrer dans l’entrée et de fait se passer d’éclairage dans cet endroit quand le temps le permet. Ca nous a permis aussi de changer de style, d’une porte un peu vieillotte à un style très contemporain.

Nous l’avons fait poser par un artisan et à 2 ils ont mis ½ journée. Changer une porte en rénovation n’est pas forcément aussi rapide qu’une fenêtre car il peut y avoir un peu de maçonnerie (chaque cas est unique).

Au final nous n’avons plus de courants d’air froid venant de notre porte d’entrée, et de fait dans notre escalier juste à côté. Le confort thermique apporté est incomparable et la lumière douce qui entre dans l’entrée donne une autre allure nouvelle à notre pièce et plus de cachet à notre maison. Donc on ne regrette pas du tout notre investissement.

Par contre on s’est rendu compte que de l’air passait maintenant au niveau des interrupteurs situés juste à côté de la porte. Prochain bricolage, mettre de la mousse dans les interstices des interrupteurs pour colmater ces fuites 😉

S'inscrire à la newsletter

Restez informez, recevez les derniers billets directement dans votre boite mail.

Et abonnez-vous  à la chaîne YouTube :

 




Vérifiez votre boite mail et cliquez sur le lien, dans le mail que vous aurez reçu, pour confirmer l'inscription.

Pin It on Pinterest