11 août 2014

Les chaudières à granulés

0006074025P-565x849

Toujours dans la série « cet hiver on se chauffe au bois » est-il intéressant d’investir dans une chaudière à granulés bois ? Le bois reste le moyen de chauffage le moins cher et le moins polluant en comparaison avec les chaudières à gaz ou au fioul. Donc au moment de choisir un type de chaudière pour la maison, ou de changer celle que vous avez, la question se pose.
J’évoquais dans un précédent article les avantages du bois de chauffage compressé que vous pouvez trouver sur le site www.bois-brazeco.com. Les granulés de bois ont un haut rendement 93% et les chaudières à granulés sont auto alimentées ce qui permet moins de manipulation qu’avec des buches ou du bois compressé. Néanmoins les granules supportent très mal l’humidité et il faudra un lieu de stockage adapté.

La chaudière à granulés est quasiment 2 fois plus chère à l’installation qu’une chaudière à bois classique. Vous pouvez bénéficier de crédit d’impôt ou d’une aide de l’agence nationale de l’habitat sortez les calculettes :). Une fois la chaudière à granules installée vous pouvez réduire votre facture de chauffage jusqu’à 50% (ça dépend de ce que vous aviez avant, mais en comparaison avec le chauffage électrique, fioul ou au gaz, vous vous y retrouverez).

Avec une chaudière à granules il est possible de relier un ballon d’eau chaude pour produire l’eau chaude sanitaire du logement. Le fonctionnement de la chaudière est classique, comme une chaudière à gaz. Si vous avez déjà un système de chauffage central chez vous, c’est une bonne option. Par contre vous aurez besoin de plus de place, il faut installer un silo à pellets à côté pour alimenter votre chaudière en granules et éviter les endroits humides. Vous en trouverez de différentes contenances, formes et matériaux.

Les granulés de bois sont livrés en sac ou soufflé dans le silo, plus le silo est grand, plus vous gagnerez en autonomie, mais suivant où il est installé vous aurez des contraintes de poids à prendre en compte. L’autonomie est difficile à estimer et dépend de votre habitation, la température que vous choisissez mais en théorie : 1 litre de fioul = 2 Kg de granulés = 10kwh.

5 août 2014

La permaculture ça donne quoi ?

permaculture

Voilà 3 ans que nous avons commencé à travailler notre jardin en permaculture et nous commençons vraiment à cueillir les fruits de nos efforts. Nous avons ajouté du BRF, mis en place nos composteurs et on commence a être doué en matière de compost de compétition :).

Cette année nous avons du arroser le jardin 2 fois seulement, le reste du temps l’alternance de soleil et de pluie a fait que nous avons du très peu intervenir. Nous avons une grosse cuve de récupération d’eau enterrée donc l’arrosage n’est pas un souci en soit de toute façon.

permaculture

Nous avons été gâtés côté salades, petits fruits rouges, petits pois, haricots, courgettes… Tout donne bien, mise à part les cerises griottes qui ont pourris sur l’arbre à cause du mélange pluie et froid qui a duré.

Les choux commencent à prendre de la vigueur et je viens de ramasser les oignons jaunes et rouges. Nos tomates ont été touchées par le mildiou mais la majeur partie s’en sort plutôt bien :) Le tout sans aucun traitement.

A l’automne nous referons une tournée de BRF + feuilles mortes pour enrichir le sol. C’est encore ce qui pêche un peu car nous sommes partis d’un sol assez pauvre. Mais nous avons tout de même bon espoir vu nos bons résultats actuels :).

Je vous ai mis des photos de notre petit potager en permaculture. Et vous comment cultivez-vous ? Ça donne bien cette année ?

Construction modulaire : Découvrez l’engagement d’Algeco pour le développement durable avec Eco-future